Les mesures que nous défendrons lors de notre niche parlementaire !

Ce matin, je présentais les propositions de loi que nous défendrons le 24 novembre lors de notre niche parlementaire.

Ces 12 propositions sont toutes issues du programme partagé de gouvernement de la NUPES.

Une niche parlementaire, c’est la seule journée dans l’année où un groupe d’opposition peut présenter ses propres textes. C’est ce qui nous avait permis, l’année dernière, de faire reconnaître l’endométriose comme une affection de longue durée.

  1. D’abord, Alexis Corbière présentera une proposition visant à permettre à chacun de vivre de son travail, en augmentant le niveau du SMIC. L’augmentation du SMIC est une mesure de bon sens, déjà mise en place : Espagne (+ 30 % en 3 ans), Royaume-Uni (+ 30 % en 5 ans), Allemagne (+ 25 % en 2022)
  2. Pour faire face à la hausse des prix, Jean-Hugues Ratenon présentera une proposition de résolution visant à lutter contre la vie chère en Outre-mer. La vie chère, c’est un drame quotidien qui touche les ultramarins depuis déjà longtemps.
  3. Après des mois de lutte des AESH dans tout le pays et une grève exemplaire dans le Val-de-Marne, Nadège Abomangoli présentera une proposition de loi visant à créer un corps de fonctionnaires pour les accompagnant·es d’élèves en situation de handicap.
  4. Pour l’hôpital, c’est Caroline Fiat qui portera un texte qui demandera la réintégration du personnel des établissements de santé et de secours non-vacciné grâce à un protocole sanitaire renforcé.
  5. Sujet majeur de notre campagne présidentielle et du programme partagé de la NUPES, et qui sera présenté par mon collègue Louis Boyard : l’instauration d’une allocation d’autonomie pour tous les jeunes de 1102€. Donnons les moyens aux jeunes de se former !
  6. Pour lutter contre la concentration des médias, Clémentine Autain présentera une proposition de loi visant à lutter contre la concentration des médias. Aujourd’hui, 8 milliardaires possèdent 90% des médias en France. Leur volonté de les utiliser pour défendre leurs intérêts est un problème démocratique fondamental.
  7. Ensuite, Aurélie Trouvé défendra un texte visant à accélérer les rénovations des passoires thermiques dans notre pays. L’énergie sera le grand sujet de cet hiver. Il faut permettre à tou·tes de se chauffer en déployant un plan de sobriété énergétique et en allant vers le 100% énergies renouvelables.
  8. C’est Mathilde Panot qui présentera, conformément à nos engagements, notre proposition pour inscrire l’interruption volontaire de grossesse et la contraception dans la Constitution. Ce sera notamment l’occasion pour les députés du RN de clarifier leur position sur le sujet.
  9. Il faut à rendre gratuit les premiers mètres cubes d’eau. C’est une première étape à la reconnaissance du droit à l’eau et à l’assainissement. Gabriel Amard défendra cette proposition.
  10. Nous voulons abaisser le seuil de soutiens à un Référendum d’initiative partagée (RIP) à un million d’inscrits sur les listes électorales. Le seuil est fixé à 4,7 millions aujourd’hui. C’est Matthias Tavel qui défendra notre proposition.
  11. Par ailleurs, Aymeric Caron défendra notre proposition pour interdire définitivement la corrida. Rappelons à ce sujet que 81% des Français se disent opposés aux corridas avec mise à mort du taureau .
  12. Enfin, nous proposons une résolution visant à créer une commission d’enquête relative aux révélations des Uber Files. Cette commission aura la tâche d’enquêter sur les liens de collusion entre la multinationale Uber et le Président de la République, lorsqu’il était encore ministre de l’Economie. Danielle Simonnet défendra cette proposition.

Les actions passées